Les Léopards de la RDC ont une fois de plus brillé dans un stade des Martyrs rempli de supporteurs ce dimanche 9 juin. Les congolais se sont imposés (1-0) devant les Eperviers du Togo à l’occasion de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. 

Un petit but qui apporte un immense bonheur aux Congolais. Dès le début de cette rencontre, les Congolais ont donné le meilleur d'eux-mêmes avec des offensives remarquables. Après 6 minutes de jeu, c'est Élia Meschak, trouvée par Yoane Wissa, qui a ouvert le score. Après ce but, les Congolais, bien qu'dominants, n'ont pas réussi à doubler la mise en première période.

Au retour des vestiaires, malgré une attaque retouchée par le technicien français, Sébastien Desabre, avec les entrées de Fiston Kalala Mayele et Théo Bongonda, les Congolais n’ont plus trouvé le chemin des filets, comme lors du match contre le Sénégal ou les changements apportaient un but. De leur côté, les Togolais n'ont pas réussi à percer la cage du gardien congolais pour revenir au score.

Au classement, la RDC maintient malgré ce succès, sa 3e place avec 7 points que le Soudan, 2e avec 7 points et un buts de plus. Par contre, le Togo freiner dans course reste avec 3 points en 4e position. 

Fiston MOKILI



Les Léopards de la RDC -République démocratique du Congo- vont affronter les Éperviers du Togo, ce dimanche 09 juin 2024, au stade des Martyrs de la Pentecôte, dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026. La rencontre est prévue à 17h00, heure de Kinshasa.

Moins de 55.000 billets ont été vendus pour ce match, faute d'homologation définitive de la plus grande infrastructure sportive du grand Congo. La RDC bénéficie d’une dérogation spéciale pour recevoir ses rencontres à domicile, et doit respecter la limitation du nombre de supporters exigée par la CAF.

Pour rappel, les Fauves congolais ont accroché les Lions de la Teranga du Sénégal (1-1), dans la soirée du jeudi 06 juin dernier, au stade Abdoulaye Wade de Dakar, grâce à un but libérateur de Fiston Mayele Kalala. La RDC est troisième du groupe B, avec 4 points, derrière le Soudan et le Sénégal, qui comptent respectivement 7 et 5 unités.

Gratis Makabi



L’Association Sportive Vita Club s’est qualifiée pour la demi-finales de la Coupe du Congo 2024, après une victoire écrasante face au FC Nouvelle Vie Bomoko (6-1), ce samedi 08 juin au stade Tata Raphaël de Kinshasa.

VClub obnubilée par la victoire réussissait ses premiers exploits grâce à Jonathan Ikangalombo à la 6è minute de jeu, avant d’alourdir le score trois minutes plus tard par l’entremise de Prince Elanga (9è). Du côté de Nouvelle Vie Bomoko, la réponse n’avait pas tardé à se manifester grâce à Muanda Bambu qui réduisait le score à la 14è minute. Dans la suite, Jonathan Ikangalongo réussissait un doublé à la 21e minute.

De son côté, le sereal séreal buteur vert et noir Elie Mpanzu ajoutait sa signature dans la victoire de son équipe à la 34è minute de jeu. Au retour de vestiaire, Frank Matemba marquait à la 55è minute de jeu et Mpiana Monzinzi bouclait la boucle à la 80è minute.

Rappelons qu’AS Vita Club a rejoint FC Tshikas de Mbuji-Mayi, FC Tanganyika de Kalemie et Céleste FC de Mbandaka.

Gaël Hombo



La RDC reçoit le Togo ce dimanche 9 juin au stade des Martyrs de Kinshasa dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Le coach des Léopards, Sébastien Desabre, mobilise le public Kinois à venir nombreux au stade pour soutenir les fauves congolais.  

Il a lancé cet appel lors de la conférence d’avant match, samedi 8 juin à Kinshasa :

« On souhaite que notre douzième homme (le public) nous porte jusqu’à la victoire. Il sera important que le stade soit plein demain et qu’il nous pousse (à la victoire). Les joueurs, avec ce qu’ils ont fait à la CAN, méritent d’être soutenus demain face au Togo. Et ce sera un atout important d’avoir le douzième homme qui nous pousse vers la victoire ».

Les Léopards de la RDC se sont bien préparés et sont prêts pour affronter les Eperviers du Togo : « Nous aussi, nous sommes une bonne équipe. On a nos forces », a assuré le technicien français.

Tout en reconnaissant la dangerosité de l’équipe togolaise qui « s’appuie sur une défense assez solide », il a vanté les qualités de ses poulains :

« C’est l’avantage qu’on a au Congo d’avoir vingt-trois joueurs qui sont capables d’être titulaires demain (dimanche, face au Togo...) La chance qu’on a, nous, c’est qu’on a la qualité sur les vingt-cinq joueurs et les états d’esprit qui sont exceptionnels ».  

radiookapi.net/CC



L'OC Renaissance a été éliminée ce vendredi 7 juin lors d'une séance de tirs au but (0-3) permettant au FC Tanganyika de se qualifier pour les demi-finales de la 58e édition de la Coupe du Congo. 

Au stade Père Raphaël, cette équipe de la province de Tanganyika sous la direction du président Christian Kitungwa a une fois de plus démontré sa détermination à remporter ce tournoi. Grâce à un but de Nday Henock (18e), elle a rapidement pris les commandes. Okito Kazadi a égalisé au retour des vestiaires mais Henock Nday et ses coéquipiers ont affiché une solide détermination jusqu’à la séance de tirs au but malgré les arrêts des jeux suite au trouble des supporteurs. Le portier Umba Mossi a brillé lors de cette séance en repoussant deux tirs à travers ses barres de poteaux avant de voir le premier tirs passé au dessus de la barre transversale. 

Cette victoire qualifie le FC Tanganyika pour les demi-finales et affrontera le vainqueur de l’OC Bukavu Dawa et Celeste FC. Un match qui se disputera ce samedi 8 juin. 

Fiston MOKILI



Le FC Tanganyika est prêt à récidiver. Tombeur du Daring Club Motema Pembe les Kalemiards jouent les Oranges de l’OC Renaissance du Congo, ce vendredi 08 juin au stade Tata Rafael. Un va tout pour virer au dernier virage.

Moral à son crible, Saber Benjabria, leur entraîneur ne fait pas la fine bouche à l’éveille de troisième sortie dans la compétition. 

La 58e Coupe du Congo réussie jusqu’ici au Tunisien qui ne voit pas sa chute venir cinq jours après son hold-up sur les Tupamaros. Le tacticien basera sa magie sur un collectif huilé et décontracté comme de coutume pour dompter les Oranges. 

« Après cette victoire acquise face au DCMP, fait du baume au cœur. On veut aller plus loin dans cette compétition, dès que nous sommes venus ici c’était pour ça. Mes respects à Renaissance, c’est une grande équipe, elle joue la ligue 1, elle est connue et a des bons alliés mais ils n'ont pas rythme. Ils sont deux matchs sans jouer et c'est sur ça qu'on accentuer. On va simplement essayer d’imposer notre style de jeu avec lequel on exerce depuis deux ans. Je ne regarde pas l'adversaire, on va jouer pour  se faire plaisir. On va tout faire pour gagner ce match et j'espère que nous serons en demi-finales. La Coupe est faite pour les petites surprises.  On est pas venu ici en touriste, nous ne sommes pas là pour faire de la figuration », révèle t-il 

Renaissance relégué Ligue 2 a le couteau sous la gorge contre une équipe qui n’a rien à perdre mais beaucoup à prouver. Tanganyika qui sera dans l’élite de la Ligue 1 la saison prochaine en contrastes d’elle, prend du volume à chaque adversité. Une nouvelle surprise se doit éviter pour cette équipe qui grandit en confiance. 

Jenovic Lumbuenadio

 
 


Les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) sont allés prendre un point (1-1) à Dakar devant les Lions de la Teranga du Sénégal en match comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Les Fauves congolais ont fait l’essentiel dans une rencontre qui aura été très compliquée. Ils ont été dominés et n’ont presque pas réussi à produire du jeu devant des adversaires qui jouaient à domicile et qui devaient faire le résultat. Les protégés d’Aliou Cissé finiront par concrétiser leur domination dans les arrêts de jeu de la 1ère période en ouvrant la marque. Au retour des vestiaires, les hommes de Sébastien Desabre vont revenir avec de nouvelles intentions avec les quelques changements apportés notamment l’entrée d’Edo Kayembe qui a stabilisé le milieu de terrain et surtout de Fiston Mayele qui va égaliser à 5 minutes du terme.

« C’est vrai que le Sénégal jouait à domicile et avait mis un système de jeu, une équipe très offensive. Pour nous, on avait fait le choix de rester en 1 contre 1 derrière sur Jackson et Diallo. Notre charnière a été solide. Bien sûr qu’elle a été prise sur cette fameuse action de Jackson lorsqu’on était à 1-0. Mais bon, c’est comme ça. Je ne peux pas dire ce qu’il a manqué ou pas au Sénégal, je peux vous dire ce qu’il nous a manqué pour ne pas gagner et ce qu’on a bien fait pour faire match nul (…). On a fait match nul contre un très bon adversaire, on l’a vu. C’était un match très engagé, très costaud. On est forcément content de faire un match nul à l’extérieur », a déclaré Sébastien Desabre à l’issue de la partie.

C’est un bon point que les Léopards prennent en déplacement devant le favori du groupe et qui aura une importance psychologique pour la suite de ces qualifications. Le prochain rendez-vous est pris à Kinshasa pour le dimanche 9 juin avec la réception des Éperviers du Togo au stade des Martyrs sous le coup de 17 heures, heure de la capitale congolaise.

Michel TOBO



Les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) sont allés prendre un point (1-1) à Dakar devant les Lions de la Teranga du Sénégal en match comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.

Les Fauves congolais ont fait l’essentiel dans une rencontre qui aura été très compliquée. Ils ont été dominés et n’ont presque pas réussi à produire du jeu devant des adversaires qui jouaient à domicile et qui devaient faire le résultat. Les protégés d’Aliou Cissé finiront par concrétiser leur domination dans les arrêts de jeu de la 1ère période en ouvrant la marque. Au retour des vestiaires, les hommes de Sébastien Desabre vont revenir avec de nouvelles intentions avec les quelques changements apportés notamment l’entrée d’Edo Kayembe qui a stabilisé le milieu de terrain et surtout de Fiston Mayele qui va égaliser à 5 minutes du terme.

«Dans l’ensemble, je suis plutôt content de notre prestation même si on n’a pas gagné, parce que c’est un championnat. Gagner aujourd’hui aurait pu nous mettre dans des conditions beaucoup plus tranquilles, mais ce n’est pas le cas. Il faudra être beaucoup plus prêts pour aller en Mauritanie. Forcément, on a perdu deux points, ce match devait nous permettre de prendre le large, mais on concède le nul. On connaît ce genre de situation, pour se qualifier à la Coupe du monde. Se qualifier à la Coupe du monde n’est pas facile, mais on a des arguments pour aller au bout », a dit Aliou Cissé en conférence de presse.

C’est un bon point que les Léopards prennent en déplacement devant le favori du groupe et qui aura une importance psychologique pour la suite de ces qualifications. Le prochain rendez-vous est pris à Kinshasa pour le dimanche 9 juin avec la réception des Éperviers du Togo au stade des Martyrs sous le coup de 17 heures, heure de la capitale congolaise.

Michel TOBO

Page 2 of 223

A Propos

www.culturecongolaise.com

Ali Kalonga

Directeur de la Rédaction

Tél (whatsapp): +243 808 856 557

alikalonga@culturecongolaise.com

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.