Mercredi, Août 23, 2017

L’Union pour la démocratie et le progrès social souhaite inhumer son président Etienne Tshisekedi décédé le 1er février à Bruxelles au siège du parti situé dans la commune de Limete à Kinshasa.

« Nous leur [gouvernement provincial de Kinshasa] avons proposé in fine notre volonté de voir finalement le président être enterré dans l’enceinte de notre permanence et je vous annonce que nous avons déjà eu des contacts avec une entreprise pour faire un état des lieux sur la construction d’un mausolée », a déclaré Jean-Marc Kabund-a-Kabund, secrétaire général de l’UDPS, dans une interview accordée mardi 21 février à Radio Okapi.

Il a indiqué que cette proposition était la dernière de l’UDPS sur cette question.

« Pour nous, Tshisekedi ne peut pas être enterré dans un cimetière », a-t-il tranché.

A en croire le secrétaire général de l’UDPS, le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, a proposé un carré dans l’enceinte du cimetière de la Gombe pour inhumer l’opposant historique.

Un choix qui, selon Jean-Marc Kabund, ne convient pas à son parti.

Selon RFI, l’UDPS estime qu’il n’y a pas de « durabilité » avec le site choisi au cimetière de la Gombe, vu qu’au-delà d’une certaine période de temps, un cimetière désaffecté peut être affecté à un autre usage par le gouvernement.

Etienne Tshisekedi est décédé depuis le 1er février dernier à Bruxelles de suite d’une embolie pulmonaire. Trois semaines après, son corps est toujours gardé au funérarium d’Ixelles en Belgique.

Radio Okapi/CC

Add comment


Security code
Refresh



Billet de Ali Kalonga

Dépêches

Please install and publish "2J News Slide Plugin"

Nous Soutenir

In order to view this page you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Rédaction

Ali Kalonga

Directeur de la Rédaction

Contact: +32  493 43 68 54

alikalonga@culturecongolaise.com